MÉTROPOLE Nomade •  La Mémoire du vivant • à la Grange à Rhizomes

MÉTROPOLE Nomade • La Mémoire du vivant • à la Grange à Rhizomes

MÉTROPOLE Nomade •  La Mémoire du vivant

Rencontre en arts visuels

Juin 2016

Résidence de recherche et création collective
au Château de Monthelon suivie d’une exposition à La Grange à Rhizomes à Montréal (89)

Luis Vignoli (Argentine), Julia Loyola Lopes, Fernando Audmouc, Ilcio Lopez, Fabiana Mitsue, Eduardo Verderame,  Luiz Carlos de Carvahlo (Brésil), Abigail Nunes, Annie Barel, Pol Lujan, Jeanne Laurent  (France).

MÉTROPOLE Nomade est un projet artistique multiculturel qui réunit des artistes visuels de nationalités et cultures différentes. Ils se rencontrent pour confronter leur art dans une dynamique d’échanges et de construction artistique commune. Cette rencontre a pour objet une création plurielle, fruit de l’interaction entre les artistes, leur environnement et le public. Le résultat de la rencontre sera présenté sous une forme indéterminée d’avance qui pourra aboutir à une installation, une exposition, des performances, ou autre.

Résidence du 5 au 19 juin au Château de Monthelon, Montréal.

Le 17 juin • 18h30 : Rencontre avec les artistes du groupe
à La Nichée, place du Prieuré à Montréal (89)

Le 18 juin • 16h :  Sortie de résidence et inauguration de l’exposition
À la Grange à Rhizomes, 16b rue de Montbard à Montréal (89)

Du 18 juin au 24 juillet • les vendredis, samedis et dimanches de 15h à 19h : Exposition à La Grange à Rhizomes suite à la résidence de recherche menée au Château de Monthelon avec les artistes du groupe Métropole Nomade, plasticiens, photographes, performeurs (Brésil, Argentine, et France).
Projet élaboré en partenariats avec le Château de Monthelon, La Saif, l’Association « La Culture avec la copie privée », et La Maison Hirondelle.

Processus
MÉTROPOLE Nomade se déroule sur une période de deux semaines. C’est un temps court avec une programmation intense. Il n’est pas habituel dans la pratique artistique en arts visuels, mais « la mise sous tension » dans la rencontre est une volonté d’expérimentation inhérente au projet.
La relation entre art individuel et travail collectif peut avoir lieu de façon à unir plusieurs individualités, un art collectif qui sera la somme de plusieurs identités. La combinatoire de ces interactions et leurs qualités réunies rend possible des nouvelles configurations artistiques. Les artistes ont recours, sans a priori, à toutes les techniques d’expression des arts visuels.
Les artistes en résidence, selon leur temps de présence sur le site, pourront se transmettre le relai de la création de l’œuvre collective en cours. Les artistes présents aux premiers jours de la résidence, détermineront ensemble le fil conducteur de la réalisation de l’œuvre collective.
Il est difficile aux artistes de laisser de côté leur processus individuel de création. Difficile aussi de le mêler à celui des autres. C’est pour tenter de déstabiliser ce fonctionnement individuel que l’Association MÉTROPOLE met en œuvre ce processus d’expérimentation collective.
En s’immisçant dans la zone de confluence de la rencontre avec l’autre, MÉTROPOLE Nomade provoque l’interaction des cultures et perméables, révèle des affinités esthétiques et rend possible une meilleure compréhension des différentes formes d’expression présentes dans le système mondial des échanges artistiques.

Monthelon
Situé à Montréal, petite commune du sud icaunais (Yonne), le Château de Monthelon est un lieu dédié à la recherche artistique et à la création sous toutes ses formes depuis 26 ans. L’association accueille chaque année de 150 à 200 artistes professionnels en résidence venus du monde entier, pour leur permettre de nourrir librement les premiers moments de leurs recherches créatives, les invitant à quitter leur quotidien, et à créer à partir d’eux-mêmes. Celles-ci sont partagées lors de sorties de résidences et d’échanges avec le public.

L’exposition rejoint le festival Ex-voO!, un parcours de six expositions en Yonne et Côte d’Or, de La Grange à Rhizomes Montréal, la Salle Saint Pierre et la Maison des Sires à Avallon, Le prieuré de Vausse à Châtel-Gérard, Le Musée et Parc Buffon à Montbard et le Musée Gorsline à Bussy-le-Grand.

 

Merci à toutes les structures partenaires de la rencontre :