La recherche de Jeanne Laurent se tourne vers l'empreinte de l’homme dans son environnement, ses traces, ses vanités, une démarche qui évoque autant qu’elle questionne les mémoires du passé, présent, futur, en des installations, œuvres textiles, sculptures, photographies. Ses collaborations avec des artistes des arts vivants et des arts plastiques complètent sa recherche personnelle, en des espaces de dialogue et de construction, de l’individuel au collectif.